top of page
CC6 01 COUV DINO ZOOrvb.jpg

Couverture nationale

ÉDITO

La belle histoire de Valentin Fleytoux et Rodolphe Dieudonné, néo-agriculteurs convertis à la cause du metton du côté de Colombe-lès-Vesoul, rappelle qu’un patrimoine, aussi gourmand soit-il, doit son existence à de nombreux concours de circonstances. En ce qui concerne la cancoillotte, aux origines incertaines, on sait au moins qu’elle a été produite dans des fermes, à l’échelle artisanale, avant de faire un bond en avant vers l’industrialisation, avec la célèbre maison Raguin, au moment de la Seconde Guerre mondiale. La stérilisation lui a donné ce nouveau destin dans les boîtes de fer blanc du soldat. Au combat !
Aujourd’hui, la bataille est différente. Auréolée de sa puissance emblématique, dont Hubert-Félix Thiéfaine (en concert à Courlans le 5 août) se fit le chantre national, la cancoillotte a connu une certaine lassitude avant de décider, via l’association de promotion qui lui est dédiée, de sortir de son pot de confort. Adulée par les Francs- Comtois, elle doit se faire un nom ailleurs.
Notre cancoillotte part déjà à l’attaque du Sud- Ouest, s’appuyant sur la capacité d’observation des écoles de commerce régionales, avant de se faire une carrière française. Finalement, ce parcours en prévision n’est pas sans rappeler, à certains égards, ceux du Comté et du Morbier. La Franche-Comté a ce talent indéniable de savoir protéger ses arrières identitaires, tout en se faisant une réputation à une échelle beaucoup plus large. La géniale campagne publicitaire où le mot « Comté » était soufflé à plusieurs reprises dans les spots publicitaires est un modèle du genre.
Qui sait, entendrons-nous bientôt dans nos campagnes et dans nos villes, ce doux message entêtant : « Canco, Canco, Canco... » ? Pour le couronnement d’une cancoillotte cocardière.

SOMMAIRE

Dino Zoo-14_edited.jpg

Jurassique 

Ses entrailles sont si emblématiques que le monde entier désigne par « Jurassique » la période de formation des roches calcaires et marines apparues il y a 200 à 145 millions d’années.

Capture d’écran 2023-07-19 à 10.16.51.png

Cancoillotte

Elle trône sur toutes les tables franc-comtoises, mais reste, hors de son berceau de naissance, largement méconnue. Ça va changer : dotée d’une IGP flambant neuve défendue par quelques acharnés talentueux, la cancoillotte part à la conquête de la France !

Capture d’écran 2023-07-19 à 10.21.14.png

70 ans,

bio et blanc 

L’entrepreneur de travaux publics Roger Martin en a dessiné les plans, rêvant d’un temple pour le savagnin à Arbois, la pourtant capitale des rouges jurassiens. 

Capture d’écran 2023-07-19 à 11.22.42.png

Courlans, rock à bride abattue  

Le centre équestre de la Jument verte est une institution dans le milieu des sport-études. Mais il y a toujours en elle ce grain de folie qui, chaque année, traverse la programmation de Rock’n Horses. Ce festival unique en son genre place le jumping et la scène musicale en haut de l’affiche. 

Capture d’écran 2023-07-19 à 11.49.14.png

De la grappe

à la gratte 

Dans la bourgade d’Orchamps-Vennes, aux portes du Haut-Doubs, le Del Vino n’est pas un bar à vins comme les autres. Fan de heavy metal, Cédric Tassetti en a fait un club privé qui voit régulièrement passer des vedettes du hard rock mondial.

PD-563-30©Musée Condé-MD_edited.jpg

Les tribulations de la dame

de Gevry 

Peu connue, Jeanne d’Orléans (vers 1490- 1538), épouse du puissant baron bourguignon Jean de Longvy et sœur naturelle de François Ier, a pourtant eu une existence peu commune.

CHER LECTEUR, CHÈRE LECTRICE, AMIS ABONNÉS,

Cœur de Comtois retravaille sa production en 2024 et suspend son offre d'abonnement afin de revenir plus fort.
Son calendrier de parution s'en trouvera sensiblement modifié. Nous nous assurerons cependant que chaque abonné(e) recevra bien les numéros qui lui sont dûs.
Dès le mois de février, paraitra un hors-série « Génies de l'industrie » entre Franche-Comté et Bourgogne. 
La commande de numéros reste possible via notre boutique en ligne.
Merci de votre fidélité et compréhension,

LA RÉDACTION

bottom of page